Latium Latium
Latium

Des vacances à vélo dans le Latium, Rome et ses magnifiques collines

Bike hôtelsBike Hotels2
ItinérairesItinéraires7
SaisonSaisonMar-Oct

Parcourir le Latium à vélo pour y découvrir son histoire millénaire et sa nature intacte vous offrira sans aucun doute des expériences inoubliables. À quelques kilomètres à peine de Rome, des aventures mémorables vous attendent parmi les lacs, les…

Parcourir le Latium à vélo pour y découvrir son histoire millénaire et sa nature intacte vous offrira sans aucun doute des expériences inoubliables. À quelques kilomètres à peine de Rome, des aventures mémorables vous attendent parmi les lacs, les châteaux et les villages médiévaux. À vélo, vous pourrez traverser de douces collines qui cèdent progressivement la place aux montagnes des Apennins centraux, jusqu’à atteindre des sommets et des plateaux aux allures presque alpines. Ici, vous découvrirez qu’il n’est pas nécessaire d’aller jusqu’aux Alpes pour trouver des ascensions spectaculaires. 

Depuis Fiuggi, par exemple, vous pouvez vous attaquer à certains des itinéraires les plus emblématiques de la région, comme les ascensions de Jenne, Vallepietra et Monte Scalambra.

Vous pouvez également vous diriger vers les montagnes Ernici, un véritable paradis pour les cyclistes, avec des montées difficiles et des descentes pleines d’adrénaline, sur route et hors route.

Les amateurs de tout-terrain ne manqueront pas les pistes d’enduro de Campocatino, le parc naturel de Guarcino et les pistes entre Frascara et Gabriella. À la frontière entre le Latium et les Abruzzes, vous aurez de nombreuses occasions de parcourir les montagnes du parc naturel des Monti Simbruini à vélo, à la découverte des bois, des lacs et des petits villages. 

Si, au contraire, vous recherchez des balades relaxantes, ne manquez pas la route du vin de Cesanese, le circuit du lac Canterno ou le splendide itinéraire reliant Fiuggi à Rome : adaptés à toute la famille, ces routes sont parfaites pour les vélos électriques. 

Souhaitez-vous vous plonger dans l’histoire et la culture de cette région ? Nous vous suggérons alors de vous attaquer au Tour des Abbayes de Subiaco à Montecassino, ou d’explorer les villages de Ciociaria, comme Alatri, Ferentino et Arpino. Encore une fois, en partant des merveilleuses villas de Tivoli, vous pourrez traverser à vélo les magnifiques paysages naturels du parc Monti Lucretili.

Enfin, au sud-est de Rome, la région des Colli Albani abrite le parc régional des Castelli Romani, qui s’étend sur pas moins de 17 communes : ici, lacs et anciens cratères volcaniques, somptueuses et anciennes villas nobles et une infinité d’itinéraires cyclables vous attendent pour vous faire goûter à l’histoire, à la culture et aux délices gastronomiques et vinicoles du Latium.

En savoir plus
Latium Latium

Alimentation

Fini fini alla Ciociara

Des pâtes artisanales typiques dont la forme rappelle des fettuccine très fines. Autrefois, elles étaient garnies du typique ragù alla Ciociara aux « abats » de poulet. Aujourd’hui ce ragù est souvent remplacé par une sauce tomate et basilic ou une sauce à base de viande classique. 

Sagne e fagioli

Ce ne sont pas que des pâtes et des haricots ! Ce plat de pauvres par excellence voit l’utilisation de sagne, une sorte de maltagliati, des pâtes à base d’eau et de farine, autrefois réalisées à partir des restes de fettuccine. Traditionnellement, ce plat était cuit en terre directement au-dessus d’une cheminée ou d’un poêle. Les haricots utilisés sont strictement des haricots cannellini d’Atina DOP.

Abbacchio a scottadito

Spécialité culinaire de la région du Bas-Latium composée de côtelettes d’agneau cuites au barbecue, à déguster très chaudes, au point de se brûler les doigts : d’où le nom du plat en italien. La viande idéale pour réaliser cette recette est celle de l’agneau de lait, traditionnellement appelée abbacchio, véritable symbole de la cuisine du Latium.

Spaghetti Carbonara 

Spécialité italienne célèbre dans le monde entier, mais dont on ignore encore l’origine exacte. Elle aurait été inventée par Renato Gualandi, un jeune cuisinier bolognais engagé en septembre 1944 pour préparer un repas aux soldats américains et britanniques dans la ville de Riccione libérée. Il aurait réuni tous les ingrédients disponibles dans les cuisines des deux armées, à savoir du bacon, du fromage et du jaune d’œuf en poudre, pour créer une recette réussie qui a rapidement gagné en notoriété à l’étranger. Cependant, on ne sait pas exactement comment les pâtes à la carbonara sont devenues si célèbres dans la tradition culinaire romaine. Aujourd’hui, le jaune d’œuf, le bacon, le poivre et le fromage pecorino – de Rome seulement – sont utilisés pour préparer cette recette.

Spaghetti cacio e pepe 

Les spaghetti cacio e pepe (pâtes au fromage et au poivre) font partie des traditions des environs de Rome. Bien que la sauce pour spaghetti ne soit composée que de deux ingrédients, le fromage cacio et le poivre, le secret de cette recette réside dans sa préparation, qui n’est pas du tout simple et pas du tout romaine. En fait, il semblerait que le talent d’un cuisinier romain soit facilement évalué en fonction de sa capacité à créer un cacio e pepe crémeux, épais et délicieux.

Saltimbocca alla romana 

Un plat de résistance typiquement romain : simple, savoureux et rapide à préparer. Les saltimbocca alla romana sont préparés avec des escalopes de noix de veau sur lesquelles sont posées une demi-feuille de sauge et une tranche de jambon. Le tout est maintenu par un bâtonnet et sauté dans une poêle avec un peu de beurre. Le nom même, saltimbocca, suggère à quel point ce plat est délicieux et irrésistible !

Histoire & Culture

Région très variée par son territoire et ses traditions, le Latium est riche en témoignages du passé, notamment avec Rome, la « ville éternelle ». Rome est en fait un véritable musée à ciel ouvert. Cependant, tout le monde ne sait pas qu’à quelques kilomètres de la ville, dans la tranquillité des collines du Latium, se trouve une myriade de villages caractérisés par une symbiose unique de nature, d’histoire et de culture : des lieux parfaits à découvrir à vélo. 

Tivoli, par exemple, enchante par ses villas et ses sépultures majestueuses. La Civita di Bagnoregio, est un lieu évocateur, magique et surréaliste qui mérite une visite, tout comme Anagni, la ville des Papes, avec son fascinant centre historique médiéval. La commune d’Ariccia, quant à elle, attire chaque année des centaines de touristes pour sa beauté et ses « fraschette » typiques, des trattorias où sont servis les meilleurs plats traditionnels romains.

Une grande contribution au patrimoine culturel de cette région est apportée par les abbayes du Latium : Subiaco, Trisulti, Casamari et Montecassino sont en effet des lieux de grande valeur historique et artistique, qui abritent aujourd’hui encore des œuvres d’art de grande valeur. Ne manquez pas non plus les villages de la Ciociaria, Alatri, Ferentino et Arpino, avec leurs imposants et impressionnants murs polygonaux et leurs arcs pointus caractéristiques.

Hôtels pour vélos dans le Latium

Hotel Dal Patricano

Patrica, Latium

toute l’année

de 75 € par nuit par personne

Ambasciatori Place HotelS

Fiuggi, Latium

toute l’année

de 54 € par nuit par personne

Les meilleurs itinéraires vélo dans le Latium

Via Campocatino
LatiumVélo de route17,6 KmDifficile
Lac de Canterno
LatiumGravel & Strade bianche70.51 kmMoyenne
De Fiuggi au lac de Canterno
LatiumVTT et VTTAE36.5 kmFacile
Campocatino et route du vin cesanese
LatiumVélo de route88 kmDifficile
Depuis Fiuggi à la conquête du Mont Scalambra
LatiumVélo de route55.7 kmDifficile
Depuis Fiuggi jusqu’aux Monts Simbruini
LatiumVélo de route180.5 kmDifficile